rechercher dans le site






_

Vous êtes à la page : Historique

Historique
imprimer cet article

Les peuples de l'occident ont adapté un alphabet, il y a près de 1000 ans avant JC. Basé sur celui des Phéniciens (22 lettres), l'alphabet hébreu et grec, après l'ajout des voyelles est, petit à petit, devenu un nouvel alphabet, celui avec lequel vous lisez ces lignes.

Associer des numéros aux lettres est une pratique presque aussi ancienne que les alphabets eux même, et ce dans toutes les langues.
Ce rapprochement n'est pas le fruit du hasard, la symbolique du chiffre et de la lettre est très élaborée.
Cette pratique a même des noms : la Guématrie, l'Isopséphie, la numérologie

Voici un exemple parmi d'autres, attention, il faut suivre :

Le mot DIEU écrit en hébreu donne YHWH. Suivant le tableau de rapprochement lettre/chiffre de l'alphabet correspondant, la somme des lettres donne le nombre 26.
Si l'on associe, par la même méthode, les mots EHAD (amour) et AHAVAH (paix), on obtient 13+13= … 26.
Et quand, dans la genèse, on parle de l'homme à l'image de Dieu, c'est au verset … 26.
Mais « 26 » c'est aussi le nombre de générations entre Adam et Moïse. La Kabbale parle aussi du nombre 26, il est obtenu en soustrayant ADAM (45) à EVE (19).

La recherche des coïncidences symboliques n'a donc pas de limite et permet toutes les interprétations !

A vous de voir ce qu'il est en de vous et de votre entourage
cliquez ici pour accéder au calcul de votre chiffre.

Pour savoir notre point de vue sur cette pratique, cliquez ici.